AMEL, enceinte de 5 mois, victime d’une tentative d’expulsion et enfermé au centre 127bis

(Temoinage des personnes soutenues par le parrainage)

CRER - Janvier 2007

Mme Wasfi Amel a été contrôlée le 24 janvier 2007 dans un transport en commun et arrêté par la police car pas de papiers. Elle a passé la nuit au commissariat, puis a été amenée à l’aéroport de Zaventem pour essayer de l’expulser vite fait, bien fait.

Le père de l’enfant est belge, vit avec Amal et des démarches pour se marier sont en cours auprès de l’administration communale. Malheureusement il n’a pu intervenir puisqu’il est hospitalisé actuellement à l’hôpital St Pierre.

Avec le Colfen nous avons rencontré la sœur de Amel.
Quand elle a appris que ça soeur avait été arrêtée, elle est partie avec son enfant la chercher au commissariat. Elle a été envoyée dans trois commissariats différents sans jamais  savoir ou était sa sœur. Elle a voyagé de commissariat à commissariat avec son gamin durant toute la nuit.

Nous l’avons mis en contact avec une avocate et nous avons contacté des politiques pour intervenir auprès du ministre de l'Intérieur. 

Encore une fois l’office de la honte n’a respecté aucune formalité légale,

a enfermé une femme enceinte au cachot,

a empêché tout contact avec ses proches,

a essayé de l’expulser sans lui laisser la possibilité de faire un recours à cette expulsion,

et l’a enfermée au centre fermé 127bis, enceinte,  sans s’interrogé sur l’état de santé de cette future maman.

Devons nous continuer à rester témoin de ces actes inhumains, illégaux et racistes ??