welcome


COMMUNIQUE DE PRESSE :

À la veille de Noël, neuf enfants à la rue, menacés d'expulsion par FEDASIL !

Le Service Droit des Jeunes de Bruxelles exprime son indignation et sa colère face à une situation tout à fait scandaleuse : deux familles Rom du Kosovo avec neuf enfants vont être expulsées ce mardi matin d'un centre d'accueil géré par FEDASIL.

Cette famille est arrivée en Belgique en avril 2008. Elle est composée de Monsieur, sa femme et ses trois enfants ainsi qu'une compagne et ses six enfants. À leur arrivée, ils ont été détenus pendant quelques mois au centre 127bis. Le 21 juin, la famille a été libérée sans qu'aucune autre solution d'accueil ne fût proposée pour elle. Neufs enfants âgés de 5 mois à 15 ans se retrouvaient à la rue. FEDASIL, dont la mission est notamment d'orienter les familles vers les centres d'accueil, refusait de prendre en considération leur demande.
Suite à une requête en extrême urgence auprès du Président du Tribunal de 1ère Instance de Bruxelles, FEDASIL a été condamné à héberger cette famille dans un de ses centres.
Cependant, FEDASIL a introduit un recours en tierce opposition contre cette ordonnance et a obtenu gain de cause : l'avocat de la famille n'avait aucune raison d'introduire une requête unilatérale, il aurait dû mettre FEDASIL à la cause. Il est vrai que neuf enfants pouvaient bien attendre une semaine dans la rue avant de se voir proposer une solution d'hébergement !! Il n'y avait vraiment pas d'urgence !
Suite à cette ordonnance, l'avocat de la famille a fait appel. L'audience a été fixée au 15 janvier 2009. La procédure est donc toujours pendante (ainsi d'ailleurs qu'un recours contre le refus de reconnaissance de la qualité de réfugiés). Cependant, FEDASIL a décidé de maintenir sa position scandaleuse en procédant à l'expulsion de toute la famille et ce à la veille de ce jour de Noël. Cette famille n'a absolument aucune solution d'accueil.

La place des enfants n'est pas dans la rue. Ceci d'autant plus qu'ils ont déjà été sérieusement traumatisés par l'enfermement qu'ils ont subi, puis par une période sans abri. Quelque soit les conditions, quelque soit la situation de leurs parents, il est reconnu par tous les traités internationaux l'importance de la protection de l'enfance. La loi belge (à la suite d'un arrêt de la Cour constitutionnelle) reconnaît de même ce droit à tout enfant, fut-il en séjour illégal dans le pays (ce qui n'est même pas leur cas). Il est tout à fait indigne d'un Etat démocratique d'expulser cette famille et les neuf enfants en les mettant littéralement à la rue, sans aucune solution d'hébergement. Ceci constitue un traitement inhumain et dégradant.

Nous exigeons que Fedasil revoie sa décision et que cette famille puisse rester dans le centre d'accueil.

Nous donnons rendez-vous à la presse ce mardi matin à 10h devant les portes du Petit-Château, Boulevard du Neuvieme de ligne 27 à 1000 Bruxelles pour protester contre cette expulsion indigne et inhumaine.

Personnes de contact :

Service droit des jeunes – Corinne Villée – 02/209.61.67 - 0477/50.45.96
Avocat de la famille – Maître Maurice Mandelblat – 02/734.65.11


--
Benoit Van Keirsbilck
Service droit des jeunes
Rue Marché aux Poulets 30
1000 Bruxelles
BELGIQUE
Tel. : 02/209.61.62
Fax. : 02/209.61.60