untitled

.

Petit rapport de la St Valentin au 127bis

.

VIDEO ; http://www.indymedia.be/en/node/31844

.

Nous étions entre 10 et 15 personnes pour apporter un message de solidarité aux victimes de la politique d’immigration Belge. Deux groupes de médias couvraient l’action : l’agence Belga et deux journalistes avec une caméra de Indymedia.be.

Le fait le plus marquant était le déploiement des forces de police au début, à la gare de Nosseghem : on pouvait dénombrer au moins une dizaine de véhicules, camionnettes et voitures avec à l’intérieur des gorilles anti-émeutes ; casques et boucliers compris, plusieurs flics en civil mais aussi des barrages et routes coupées. Une fois arrivés devant le centre fermé une deuxième rangée de flics bloquait l’accès à la petite ruelle le long du centre.

.

Conclusion : mesures complètement absurdes et disproportionnées !!

.

Une fois la parano schizophrène terminée nous avons pu parler avec les détenus femmes et hommes. Nous avons récolté de nouveaux noms de personnes demandant une visite et même parlé longuement avec certains d’entre eux. Ceci nous a permis d’en apprendre d’avantage sur leurs conditions de vie et les traitements subis.

Malgré les belles déclarations de Turtelboom sur les familles transférées dans des logements mieux adaptés ainsi que la large couverture médiatique prônant ces « bonnes décisions », nous avons malheureusement dû constater la présence de plusieurs enfants en bas âge derrière les barreaux, dont des fillettes et un bébé !!

.

La Belgique a pourtant déjà été condamnée à plusieurs reprises pour des faits de traitement inhumains et dégradants dans les centres fermés, notamment sur des enfants.

Le fait que nous ayons découvert à nouveau ces traitements barbares prouve que l’Etat Belge récidive sans aucun scrupule et sans aucune réaction politique pour condamner ces pratiques.

.

Nous sommes pourtant réalistes et ne demandons pas l’impossible ! Seulement un plus d’humanité et de respect du genre humain !

(Crer)